Pain perdu : l’essentiel à connaître

Le pain perdu est également connu sous le nom de toast doré. Il est présent dans diverses régions du monde et change de nom selon l’endroit. Dans le Canada francophone par exemple, les gens parlent de pain doré tout comme dans certaines parties de la France comme le Périgord. Son nom anglais est french toast, ce qui se traduit par du pain grillé français. Ce qui s’en rapproche en Espagne est la torrija. Pour la Suisse, il est connu sous l’appellation croûte dorée. Plus qu’un pain, il regorge d’histoire et de culture. Explorons ses facettes !

pain perdu doré saupoudré de sucre glace

L’origine du pain perdu

D’antan, jeter de la nourriture était strictement non envisageable. Les peuples d’autrefois considéraient qu’à une certaine mesure, un besoin alimentaire fondamental pouvait être comblé par chaque reste. Pour illustrer ce propos, le temps de la disette et de la famine forçait les populations les plus démunies à devenir créatives dans le recyclage alimentaire de toute nourriture qui pouvait être traitée. Nul doute que c’est à partir de cette période de l’histoire que le délice qu’est le pain perdu a vu le jour. Il se pourrait qu’il constitue et fasse revivre des souvenirs d’enfance pour quelques-uns. Ce pain renaissait dans nos cuisines avec de simples ingrédients. Il permet entre autres d’utiliser du pain rassis, soit pour éviter le gaspillage, soit parce que la connotation religieuse qui accompagne le pain ne préconise pas d’en jeter.

C’était principalement le point de vue de la société. Au fil du temps, le pain perdu a été repris par des cuisiniers qui l’ont, de par leur talent et leur créativité, enrichi. Il existe alors plusieurs recettes à varier selon le goût de chacun. Notamment préparé avec de la cannelle, le pain perdu est d’ailleurs servi en guise de dessert soigné dans les restaurants gastronomiques. À la base, le mets se constitue simplement de pain imprégné dans un mélange de lait et d’œufs avant d’être cuit.

La mention du nom « pain perdu » aurait été lue pour la première fois dans les écrits d’un écrivain romain du nom de Marcus Gavius Apicius. En effet, il parle de pain perdu dans son traité au sujet de la cuisine. En termes de trace écrite, c’est la plus ancienne sur ce plat. C’est sûr qu’il ne se nommait pas encore pain perdu sous l’Empire romain. Cependant, ses ingrédients de base étaient déjà présents.

Au 13e siècle, la notion de pain ferré se dévoile tandis que la vraie appellation de pain perdu n’est apparue qu’entre le 14e et le 15e siècle. À l’époque, il n’était qu’une espèce de beignet au pain. La recette sucrée du pain perdu telle qu’on la connaît a été élaborée au 17e siècle. À l’origine, c’était un plat de pauvre, néanmoins, le pain perdu s’est frayé un chemin vers les sphères les plus hautes de la société française jusqu’à la table du roi. Selon quelques dires, Henri IV, qui régnait entre 1589 et 1960, en était friand.

Enfin, les gens se demandent sûrement pour quelle raison on l’a nommé pain perdu en France. Le pain serait perdu du fait de sa dureté, immangeable en l’état, donc irrécupérable s’il n’est pas cuisiné.

La recette du pain perdu

Il existe plusieurs recettes de pain perdu imaginables. Les ingrédients traditionnels ont été pris et repris par des cuisiniers de différents pays. Si la version actuelle du pain perdu est sucrée, elle se décline de la recette traditionnelle. À titre de simple introduction à une myriade de recettes, celle qui va suivre est la plus répandue et la plus communément utilisée.

Ce qu’il faut tout d’abord, c’est du pain rassis. Actuellement, c’est la grande mode dans les restaurants branchés d’utiliser de la brioche à la place. Toutefois, son inconvénient c’est qu’elle peut se décomposer avant d’être cuite. Afin de préparer une recette simple pour quatre, une tranche de pain par personne suffit. Ajoutez à cela quelques cuillerées de sucre vanillé. Le pain devrait être imbibé avant d’être cuit dans une poêle bien chaude contenant de la matière grasse. Le sucre vanillé peut se substituer au fromage râpé. Cela fera émerger un côté gratiné et grillé. Différents types de fromages feront très bien l’affaire. Cette recette comporte généralement quatre étapes :

  • La première chose à faire, c’est de mélanger le sucre, les œufs et le lait.
  • Deuxièmement, vous devez tremper les brioches ou les tranches de pain dans le mélange.
  • La troisième étape, c’est de poêler le tout dans du beurre.
  • Quatrièmement, il sera servi selon votre goût avec une boule de glace vanille ou de la confiture.

Découvrez la recette du pain perdu par Cyril Lignac sur www.dailymotion.com

Les différentes variantes

La recette classique précédente est revisitée tout le temps. Si beaucoup le servent pour le désert, des versions salées sont aussi en vogue. C’est une idée de repas qui peut changer des habitudes. Il est possible de le prendre au petit-déjeuner et au goûter. Seront présentées dans cette rubrique des variantes originales et gourmandes de pain perdu. Ce sont des astuces antigaspi redoutables.

Pain perdu sans œufs

Cette forme de pain est confectionnée avec principalement quatre ingrédients. Pour ceux allergiques aux œufs ou pour les personnes qui ont choisi un mode nutritionnel qui les exclut, cette recette est parfaite. La différence fulgurante entre la recette traditionnelle et celle-ci est le fait qu’elle nécessite de faire réchauffer le lait. Tout d’abord, les ingrédients dont vous aurez besoin sont :

  • 50 Cl de lait
  • 400 g de pain rassis
  • 25 g de beurre ou deux cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 4 cuillères à soupe de miel ou 2 cuillères à soupe de sucre de canne

Chauffez le lait, ensuite, versez-le dans un bol où vous ajouterez à peu près les 4 cuillères à soupe de miel ou deux cuillères à soupe de sucre de canne selon votre préférence. Trempez vos pains quelques secondes dans ce mélange. Faites chauffer la poêle avec du beurre ou de l’huile d’olive. Il ne vous restera plus qu’à faire dorer votre tartine de chaque côté. Le pain perdu, une fois terminé, pourrait être accompagné d’un bon chocolat chaud ou d’une tisane si vous voulez quelque chose de plus léger.

pain perdu délicieux accompagné de fruits rouges

Pain perdu sans lait

Pour cette autre variante, le temps de cuisson et le temps de préparation ne vont prendre qu’environ 15 min. Le principe est toujours simple : recycler du pain dur. Les éléments nécessaires sont deux œufs, 6 tranches de pain dur, et deux cuillères à soupe de sucre en poudre.

La préparation se déroule comme suit. Battez les œufs jusqu’à ce qu’ils moussent un peu. Par la suite, ajoutez le sucre en poudre. Transférez le précédent mélange dans une assiette creuse et trempez-y les morceaux de pain dur de chaque côté. Dans une poêle beurrée, dorez vos pains de chaque côté pour achever la préparation. Disposez les pains perdus une fois finis et saupoudrez-les de sucre, de miel, ou encore de sucre vanillé. Vous pouvez improviser à votre guise. Il est à noter que cette recette est pour 6 personnes. De ce fait, à vous de définir vos proportions par rapport au nombre de gens que vous voulez servir.

Un autre détail qui pourrait faire toute une différence, essayez d’accompagner vos pains perdus avec des fruits. C’est le petit-déjeuner idéal.

Pain perdu salé

Cette recette concerne le pain perdu salé au jambon et fromage. Pour 4 personnes, les ingrédients sont :

  • 100 g de fromage râpé.
  • 3 tranches de jambon blanc sans couenne
  • des tranches de pain de mie de la veille
  • 2 œufs entiers
  • une noix de beurre ou de margarine
  • 15 Cl de verre de lait, du sel et du poivre

Le temps de préparation et de cuisson combinées prend environ 30 min. Préchauffez d’abord votre four à 180 °C (thermostat 6). Dans un saladier, battez les œufs entiers. Versez-y le lait et assaisonnez comme vous le désirez. Pour imbiber vos tranches de pain, versez le tout dans une assiette creuse. Coupez séparément les tranches de jambon sans couenne en lamelles. Tartinez également les côtés des tranches de pain avec le beurre ou la margarine. Trempez ensuite les côtés non tartinés dans le mélange d’œufs et de lait. Ajoutez du jambon et du fromage râpé sur chaque tranche. Finalement, faites cuire le pain pendant 20 min au four et c’est fini. Bonne dégustation.

Pain perdu baguette

Les dérivés de pains perdus sont encore multiples. Mais le pain perdu baguette vaut le coup de figurer dans cette liste. Pour y goûter, vous aurez besoin de :

  • 1 Baguette de pain.
  • 25 cl de lait
  • 20 g beurre
  • 3 Œufs
  • 150 g sucre en poudre

Pour jongler avec ces ingrédients, faites tiédir le lait au micro-onde pour commencer. Maintenant, vous devez dissoudre le sucre dans ce dernier, une fois qu’il soit versé dans une assiette creuse. Battez les œufs et ajoutez au mélange. Coupez la baguette et plongez les morceaux de pain dans la préparation. Cuisez les pains environ 2 min dans une poêle chauffée au beurre à la fin de cette préparation.

pain perdu baguette salé

Le pain perdu a plus de ramifications que les gens ne savent. Cela concerne autant ses aspects historique, multiculturel, et la diversité des recettes. Son origine remonte à très loin. Malgré cela, il continue encore à se vendre et à se préparer de nos jours. Les recettes traditionnelles ont évolué au fil du temps. Des variantes peuvent se tenter. Soyez imaginatif avec les ingrédients et façonnez votre propre pain perdu.